NM1 : Victoire face à Vichy, 80-72

Vichy 5

Deux minutes trente huit secondes de pur bonheur…

Pour être franc les gars, vous nous avez fichu une belle frousse quand après avoir mené un moment de vingt points à l’entame du 3e QT (60-40), vous n’avez pu vous opposer au retour fracassant de vos adversaires à 2’38’’ du buzzer (73-72). A ce moment votre machine sentait le roussi, l’embrayage patinait, l’essence n’arrivait plus et le moteur tournait sur trois pattes. Bref, il était devenu urgent de s’arrêter au stand de Jean-Seb pour une ultime remise au point avant l’emballage final. De l’autre côté, son alter ego Fabien Romeyer qui était passé du plus profond désespoir à un légitime état d’excitation, sentait que la victoire pouvait basculer dans son camp. Il gribouillait sur sa plaque à l’intention de ses trois snippers US, Bradford, Williams et Zamroz, des systèmes destinés à terrasser pour de bon ces diables en jaune et rouge. L’intention était louable, mais c’était sans prendre en compte votre formidable rage de vaincre.

Et alors que pour eux la victoire commençait à afficher ses contours, les joueurs de la JAV voyaient passer comme dans un mauvais rêve une déferlante que rien ne pouvait arrêter. Comme il en a pris l’excellente habitude, et sabre au clair, Jesse Delhomme sonnait la charge. Un panier de filou au nez et à la barbe des « grands » adverses, plus un autre à trois points et pour finir un panier facile de Jonathan Hoyaux notre cher SVBD collait un 7-0 sans aucune rémission possible, tellement en défense Harry Disy, Kurt Cunningham et Rasheed Wright dressaient une barrière infranchissable.

Tout était alors réuni pour faire pâmer de béatitude le grand et bon public des Deux-Rives qui avait jusque là beaucoup donné et de réduire au silence les bombardes de la poignée de supporters vichyssois.

Ce samedi, tout comme face à Saint-Chamond, c’est une équipe qui a gagné, tous les joueurs ont apporté à un moment ou à un autre leur obole. On s’incline et on vous dit : Good job the boys et à la prochaine…..

Jean Moncharmont - Drôme Hebdo

Photos : Christine Van Roy et Jean Moncharmont

SVBDVichy1

SVBDVichy2

SVBDVichy3

SVBDVichy4

SVBDVichy5

SVBDVichy6

Vichy 2

Vichy 6