NM1 : Le billet de Jean, après SVBD / Recy

DSC_3932 (2)

C’était mission impossible……

Vous l’aurez compris, en débarquant aux Deux Rives, les joueurs de Recy – Saint-Martin (deux villages situés dans la périphérie de Châlons en Champagne et totalisant environ 2500 habitants), savaient que leur tâche serait aussi facile que de vouloir grimper la face Nord des Grandes Jorasses, en hiver en tong et en bermuda. En fait, ce match a montré toute la différence entre un club installé depuis des lustres en NM1 (avec passage de sept ans en Pro B) et armé pour jouer sur le devant de la scène, et un autre, qui découvre la division après avoir franchi successivement N3-N2-N1 avec pratiquement le même effectif et les moyens d’un club rural.

D’une certaine manière et toutes proportions gardées, l’Eveil Sportif Récy – Saint-Martin est un club que l’on peut comparer au SVBD, par rapport à son esprit, sa culture et son organisation. Arrivé en NM1 grâce à l’élargissement de la division, le club dispose du plus petit budget de la poule. Le recrutement concerne juste les deux étrangers Anyaorah et Burke. Le club compte dans les 200 licenciés et s’appuie sur le bénévolat d’une belle bande de dirigeants et sympathisants. A chaque match la jolie et très propre salle de Récy fait le plein (500 spectateurs). L’accueil est plutôt sympa et l’ambiance familiale, tout le monde se connaît, bref c’est un peu comme aux Deux Rives.

Voilà, c’est le petit billet d’un ex Drômois exilé dans la Marne et qui attend avec impatience le 2 février 2019, soir où le SVBD montera à Récy. J’aurai grand plaisir à retrouver les joueurs et leur encadrement, l’Ami Denis et certainement l’inaltérable Monique……Entre temps je serai à Saint-Quentin le 14 décembre où nos chers Jaune et Rouge trouveront un adversaire d’un tout autre calibre que l’ESRSM.

Vive le basket, Vive le SVBD.

Jean Moncharmont