NM1 : Avant SVBD / Souffel

NM1 2017-2018 PHOTO OFFICIELLE

POURSUIVRE LA SERIE (D.B.)

En s’imposant mardi soir à Sorgues, nos couleurs ont enchainé un troisième match victorieux. Si nos derniers adversaires se débattent dans les profondeurs du classement, ces victoires étaient impératives et ne doivent être nullement galvaudées. En effet, dans une division imprévisible, chaque succès à l’extérieur est une performance, fut-ce-t-il engrangé chez un mal placé. N’allez pas croire que la récente communication annonçant qu’aucune relégation ne sera prononcée au terme de l’exercice rend les choses plus faciles. Bien au contraire, rien n’est pire que d’affronter une équipe qui évolue sans pression. Il était essentiel de gagner pour se rassurer et conserver cette seconde place, tant importante et convoitée dans l’optique des play-offs. Nous aurons l’occasion de vous rappeler les modalités et dates de ce nouveau championnat. Au même moment, Rueil chutait lourdement à Souffelweyersheim, résultat qui engendrait un sentiment ambivalent.

Si nous accueillons avec alacrité cette nouvelle puisque nous reprenons deux points d’avance sur les banlieusards, nous constatons aussi que notre hôte du soir a retrouvé ambition et qualité. Son objectif est bien entendu d’intégrer le top 9 pour prolonger la saison. Revenons à l’échéance qui focalise notre attention. Cette formation sera revancharde. Rappelez-vous. Privés de nos deux meneurs et de notre ailier américain, nous avions gagné miraculeusement à la dernière seconde sur le plus infime écart. Pourtant relégués à 20 longueurs, nos joueurs valides avaient su trouver l’énergie pour grignoter le débours et crucifier les locaux. Invaincus, nous étions à cette époque dans la dynamique de la gagne, quelque peu effilochée depuis. Mais, malgré six revers concédés depuis fin décembre, nous sommes toujours seconds, ce que bon nombre de grosses cylindrées nous envient. Oui, nous savons, eu égard à l’effectif, nous devrions être premiers mais les rosters ronflants n’offrent pas toutes les garanties, nous le constatons tous les jours dans le sport et le monde classique du travail. Les blessures aussi sont à ranger dans les impondérables.

A ce titre, comme au match aller, nous serons privés de notre meilleur scoreur Drake REED. C’est bien connu, les maux des uns offrent des opportunités aux autres… Elio SADIKU, prolongé, reprend du service et offrira des solutions sur les postes extérieurs. Avec la réception des alsaciens, nous entrons ce soir dans le dernier mois de compétition, saison régulière, nous entendons. Tout faux pas à la maison est interdit sous peine de laisser échapper la place de dauphin essentielle dans notre quête intacte de PRO B.

Et puis, ce serait trop bête de gâcher la soirée annuelle du club qui démarrera dès le buzzer final.

SMASH N°15

AFFICHE SOIREE DU CLUB 2018